Etre assistante sociale et se faire payer.. Et si c'était une bonne idée!!??

31/10/2016 22:43

STUPEUR et TREMBLEMENT!!!!

-"Une AS (assistante sociale) qui se fait payer pour ses entretiens, -certes avec un barème suivant le quotient familial- mais quand même!!!!

Par des gens en galère, qui viennent justement parce qu'ils ont des problèmes de fric, de logement, de surendettement, de couple, de fisc, de retraite, d'emploi !!!!"

Oui mais voilà c'est peut-être pas si simple!.

D'abord parce que les AS ne sont pas des dames patronnesses et que TOUTES les AS qui travaillent sont rémunérées dans le cadre de leur exercice professionnel.NON? 

L'argent circule bien .... via les impôts qui servent à rémunérer ces fonctionnaires comme les autres alors il est où le problème?

Et si à vouloir se draper dans une offuscation toute tartuffienne, sous prétexte de professionnalisme, on occultait l'idée d'établir d'autres manières d'être en rapport avec les personnes en difficultés, en souffrance.?

Chacun sa place. On ne parle pas d'argent, ni de ce que ça "coûte" pour venir demander de l'aide à une assistante sociale, ni de ce qu'elle est payée pour entendre la demande. Le sujet n'est pas là..dit-on!

Pour être efficace, faut-il se protéger de l'Autre ? Refouler ses affects?  

Pas de similitudes dans les histoires, dans les vies.?.. chacun chez soi, chacun son job!! 

Accueillir l'autre dans une relation d'Altérité, partager des similitudes de vie, c'est se positionner autrement et peut-être permettre à l'Autre, de se sentir reconnu dans son humanité et ses défaillances.  Pouvoir choisir son interlocuteur social ou soignant pour ses compétences, sans injonction que celle dictée par son fort intérieur, c'est peut-être là une des clefs d'une relation d'aide qui va se construire non?